par Sébastien Lamy
publié le

Vélorution estivale et fleurie

13 Juil 2018

Départ Place Clémenceau

Départ à 19h, augerge espagnole à 20h30 au Hédas.

C’est l’été !

La ville et ses habitants étouffent du réchauffement, de la pollution, de l’absence d’effort physique, du bruit, de l’insécurité routière, de l’encombrement des voitures, camions et autres scooters !

Nous avons besoin de changer d’air, nous avons besoin de sortir nos vélos et ceux de nos enfants pour chanter !

I WANT TO RIDE MY BICYCLE,
I WANT TO RIDE MY BIKE !

I WANT TO RIDE MY BICYCLE,
I WANT TO RIDE IT WHEN I LIKE ! 1

Le vendredi 13 juillet, nous enfilerons des tenues estivales, et sans doute de beaux chapeaux, nous mettrons des fleurs sur nos vélos, et nous pédalerons ensemble sur les routes pour qu’elles deviennent des rues.

Nous pédalerons ensemble pour que la ville s’apaise, pour que la ville respire, pour demander que soit donné au vélo la place et la sécurité qu’il mérite: le vélo est indispensable pour remettre notre ville et notre avenir en bonne santé !

Rejoins nous, car sans toi, il manquerait une personne pour que la ville change… Et car avec toi la balade sera tellement plus belle !

  • Départ place Clémenceau à 19h00
  • Auberge espagnole au Hédas à 20h30

  1. Le vélo n’émet pas de gaz toxiques ni de particules fines (bon pour la santé publique)
  2. Le vélo évite la sédentarité et les problèmes cardio-vasculaires associés (bon pour la santé publique)
  3. Le vélo est léger, sa puissance et sa vitesse sont modérées, il est moins dangereux qu’une voiture pour ceux qui le côtoient. (sécurisant)
  4. Le vélo ne fait pas de bruit (silencieux)
  5. Le vélo est sobre en espace public pour sa circulation et son stationnement (bon pour rendre l’espace public à la nature, à la flânerie, à la convivialité)
  6. Le vélo n’émet pas de gaz à effet de serre (écologique)
  7. Le vélo ne coûte pas cher (économique)
  8. Le vélo est souvent plus rapide que la voiture pour les trajets urbains (efficace).

Selon un questionnaire récent avec plus de mille répondants dans l’agglomération paloise:

  • Plus de la moitié des trajets font moins de 10km (distance acceptable à vélo électrique).
  • Ceux qui se déplacent principalement en voiture sont actuellement majoritaires (76%), mais seul 16% d’entre eux souhaitent continuer à se déplacer principalement en voiture.

L’espace public palois est conçu pour faciliter nos déplacements motorisés, mais nous voulons qu’il facilite plutôt nos déplacements actifs et notre qualité de vie !

Vendredi 13, donnons sa chance au vélo !


  1. Je veux rouler avec ma bicyclette, je veux rouler avec mon vélo ! Je veux rouler avec ma bicyclette, je veux le faire quand ça me plaît ! [return]