par Sébastien Lamy
publié le

Du nouveau sur Copernic

Un changement est apparu sur l’avenue paloise dédiée à l’astronome, chanoine, médecin et mathématicien Polonais : Copernic, dont les écrits ont amorcé la sortie d’une représentation géocentrique de l’univers (univers centré sur la Terre), en proposant un modèle héliocentrique (univers centré sur le soleil)

Une bande cyclable, un écrit sur le bitume en quelque sorte, qui supprime du stationnement automobile et fait apparaitre une trajectoire pour les vélos. On ne peut qu’applaudir cette sortie d’une vision de l’espace public centrée sur le déplacement automobile !

L’essai est cependant un peu brouillon, la connexion au reste de l’univers cyclable reste à effectuer. Et on est loin de la révolution copernicienne1 des mobilités urbaines !

Pour l’avenue Copernic, qui dispose de deux parallèles toutes proches (Cami Salié et la Rocade), on pourrait par exemple imaginer décourager le transit par quelques obstacles ou quelques sens uniques bien pensés, comme cela se fait ailleurs dans le monde. On obtiendrait une véritable rue de quartier apaisée et agréable à circuler à vélo ou à pied, contribuant à relier l’hôpital au centre Total.

Les travaux ne sont pas passé inaperçus des cycladins, qui écrivaient déjà à la ville dès le début des travaux en nous mettant en copie (voir message retranscrit en bas de cet article). Si des travaux s’amorcent sur un tronçon que vous fréquentez, nous vous invitons à prendre vous aussi la plume ! L’aménagement de Copernic et ses petites faiblesses ont aussi fait l’objet d’un bref commentaire vidéo sur notre page facebook.

Message d’un cycladin destiné à la ville et reçu en copie par notre association le 29 août:

Bonjour

je suis cycliste sur l’agglomération Paloise et emprunte quotidiennement différents itinéraires pour me rendre à mon travail. Tout d’abord bravo à l’ensemble des acteurs qui oeuvrent pour les pistes cyclables sur l’agglomération car c’est vraiment plaisant en tant qu’utilisateur.

Depuis quelques jours, des travaux de réfection de l’enrobée ont lieu sur l’avenue Copernic. Cette avenue en avait besoin en effet. Je vous soumets l’idée de prévoir un marquage au sol pour matérialiser des voies cyclables sur cette avenue, pour les raisons suivantes :

  • La rocade (de l’échangeur vers PCM) est trop dangereuse en journée pour les vélos, et ce, quel que soit le sens emprunté,
  • Le Cami-Salié est très étroit sur cette portion (présence de platanes, revêtement plein de trous, pas de chemin derrière les arbres) et la cohabitation avec les voitures est difficile, il n’offre pas une alternative plus rassurante (“Safe”),
  • Beaucoup de circulation avenue COPERNIC, cette dernière constituant une alternative concrète à l’engorgement quotidien de la rocade dans le sens PCM –> vers échangeur en fin d’après-midi : MAIS cette avenue est assez large, car il y a même des places de parking sur les côtés, et des terres plein ; Beaucoup d’automobilistes empruntent donc cette avenue dans le sens Est–>ouest–>Est pour traverser Pau ou revenir en son centre,
  • Cette avenue dessert de nombreux lieux à forte densité de travailleurs : PCM, UMPP, CSTJF, Terrega etc. Il y a donc un potentiel important de gens qui peuvent se mettre au vélo pour aller au travail dans cette zone (car oui il faut inciter les gens ! :-) )
  • Il y a de plus en plus de gens qui empruntent cette avenue à vélo pour se rendre à leur travail (c’est du ressenti, mais un comptage a intervalle régulier serait plus sûr),
  • C’est l’oeuf et la poule mais la sécurité d’un itinéraire influence notablement la prise de décision du citoyen de prendre son vélo ou pas, par conséquent un voie cyclable c’est toujours un peu plus incitatif ;

Merci de votre écoute

Cordialement


  1. Ce qu’il est convenu d’appeler la « controverse ptoléméo-copernicienne » est restée gravée dans la mémoire collective comme un exemple type de résistance mentale de la part des tenants d’une ancienne représentation du monde par rapport à l’émergence d’une nouvelle vision qui s’épanouit (Wikipedia) [return]