par Hervé Laurent
publié le

Tous à vélo !

Ce dimanche 10 novembre, les cyclistes palois.es ont répondu à l’appel national “Tous à Vélo” de la Fédération des Usagers de la Bicyclette, qui désire créer un élan national afin de positionner le vélo dans les enjeux des prochaines élections municipales. Cette date a été retenue car elle marque l’anniversaire d’un grand rassemblement lancé le 10 novembre 2018 derrière le hashtag #JeSuisUnDesDeux par l’association montpelliéraine Vélocité. Cette mobilisation faisait suite au discours méprisant du Maire de Montpellier Philippe Saurel, qui avait estimé, à l’occasion de la rénovation d’une route, qu’il n’était pas nécessaire de créer une piste “pour deux cyclistes”.

L’association “Pau à Vélo” participait donc à cette convergence nationale en proposant une manifestation déambulatoire de 15h à 18h sur deux circuits en boucle permettant un relais toutes les 30 minutes sur le Square Aragaon (boulevard des Pyrénées).

Les promoteurs du vélo comme mode de déplacement quotidien ont arraché la cité de sa torpeur dominicale à l’aide d’une sono, de klaxons et d’ustensiles bruyants en tous genres, tout en haranguant la foule sur les bienfaits de la #SolutionVélo. Le convoi de deux-roues était accompagné d’un grand réveil monté sur une tour mobile sur lequel était inscrit en grands caractères “C’EST L’HEURE DU VELO”, pour signaler l’urgence de repenser nos habitudes de mobilité.

Comme le rappelait le Premier Ministre Edouard Philippe au lancement du Plan Vélo national :

Alors que près de la moitié des trajets du quotidien font moins de 5 km, seulement 3% des déplacements se font à vélo”.

Malheureusement, les freins à la pratique du vélo perdurent. Parmi lesquels figurent le déficit d’aménagements cyclables sécurisés, que notre association rappelle régulièrement aux élus locaux, mais aussi la méconnaissance des équipements individuels existants qui permettent désormais de s’affranchir des conditions climatiques et du relief, et plus simplement une certaine appréhension à bouleverser nos habitudes. Après des années à se déplacer en voiture sans trop songer à toutes les nuisances qu’elle génère, nombreux.ses sont celles et ceux qui hésitent à sauter vers l’inconnu. Pourtant des solutions alternatives existent déjà pour pratiquement tous les déplacements, y compris lorsqu’il s’agit de déposer les enfants à l’école, faire ses courses ou intervenir chez un.e client.e en ville pour les professionnels. L’association “Pau à Vélo” peut vous conseiller et vous orienter, n’hésitez pas à nous solliciter ! Car se déplacer en vélo dès que possible, c’est bénéfique pour tous, comme l’ont bien compris nombre d’automobilistes qui saluaient et encourageaient la manifestation de ce dimanche 10 novembre.