par Sébastien Lamy
publié le

Vélorution Familiale

Ce vendredi 20 septembre 2019, c’était la vélorution familiale à Pau. Sur l’affiche il était écrit :

Les vélos s’emparent de l’espace publique pour revendiquer une révolution en faveur du vélo dans nos déplacement quotidiens. Accessible aux enfants.

Tout est dit !

Pour les familles, “Pau à Vélo” a fait simple et facile : un circuit court, de la musique, de la bonne humeur, un pot à l’arrivée, et un slogan en passant : “Rue Castetnau, de la place pour les vélos !”. Il y avait aussi l’ingrédient indispensable : beaucoup de cyclistes, pour que la rue s’appaise et que tout le monde soit en sécurité1.

De toute les révolutions, celle en faveur du vélo est sans doute la plus douce et agréable… La soirée s’est prolongée longtemps après l’arrivée au Hédas et le presque traditionnel bike salute.

Le jour de la grève mondiale pour le climat, cette vélorution tombait à point nommé pour rappeler que le déplacement à vélo est un des outils indispensables pour relever le grand défi de la transition énergétique.

Au delà des enjeux climatiques, le vélo est aussi une réponse pertinente aux problèmes de sédentarité (manque d’activité physique), de pollution, de bruit, d’encombrement de l’espace public (circulation et parking), de coût de la mobilité, d’insécurité routière, et d’autonomie des plus jeunes dans leurs déplacements. C’est une solution réaliste, bon marché et rapidement applicable pour réduire les nuisances des déplacements urbains motorisés.

Les déplacements à vélo ne représentent actuellement que 2 à 3% des déplacements dans l’agglomération paloise, alors que dans d’autres villes ce chiffre atteint déjà 62% aujourd’hui…

Cet évènement faisait partie de la quinzaine du développement durable à Pau


  1. Merci à tous ceux qui ont bloqué les intersections le temps que passe la vélorution ! [return]