par Sébastien Lamy
publié le

Ça mouline à Jurançon

Notre association ou ses sympathisants ont envoyé à plusieurs reprises des dossiers et courriers à la ville de Jurançon :

L’exécutif en place semble peu enclin au dialogue sur les sujets que nous soulevons. Nous n’avons que des retours très vagues, les propositions de rencontre sont toujours de notre initiative, et pas toujours accueillies favorablement. Voici le texte de notre dernier courrier à la ville, envoyé le 19 avril 2021, auquel était joint nos dossiers “Flux motorisés…” et “Corps Franc Pommies” :

M. Hamelin, M. Tisne,

suite aux différentes informations que nous avons eues via nos discussions avec la direction des mobilités de l’agglomération mais aussi par voie de presse, nous souhaitons relancer les discussions autour des futurs aménagements dédiés aux mobilités actives prévus sur la commune de Jurançon.

Nous vous avions, en 2019, transmis un document faisant l’état des lieux des aménagements cyclables de la ville et proposant un plan de déplacement alternatif pour réduire les nuisances dues au trafic de transit. Nous soutenons qu’il est toujours souhaitable de poursuivre dans cette direction.

Afin d’étayer nos revendications à l’aide d’éléments chiffrés nous vous transmettons les résultats d’un comptage que nous avons réalisé au début de mois d’avril.

Par ailleurs, les services techniques de l’agglomération nous avaient transmis les plans pour traiter la rupture de continuité de la veloroute V81 située sur la commune de Jurançon et pour aménager l’avenue Corps Franc Pommies. Nous y avons donc apporté nos observations et nos recommandations que vous trouverez également en pièce jointe.

Enfin, nous souhaiterions renouer le contact avec vous afin de travailler de concert sur ces problématiques qui nous tiennent à coeur.

Pourrions nous convenir d’une réunion de travail afin d’évoquer les sujets ci dessus ?

Cordialement

Au lieu d’une proposition de rendez vous, voici la réponse d’un adjoint de la ville, reçue le 29 avril 2021 :

Bonjour,

Nous vous remercions de votre message et de l’intérêt positif que vous portez aux projets qui concernent Jurançon. Vos analyses et point de vue sont à considérer aux côtés d’autres contributions que nous avons réunies et continuons de réunir, émises par des acteurs économiques de la Ville de Jurançon, des usagers de la voirie (piétons, cyclistes, automobilistes, professionnels de la route).

Notre projet de “ville apaisée” est en construction et va se déployer tout au long du présent mandat, intégrant les préoccupations de la ville cyclable et cela sans exclusion.

Cordialement,

Autant dire qu’il va falloir mouliner pour contribuer à la politique cyclable de la ville, bien plus que dans la côte de la Chapelle de Rousse. D’après les engagements pré-electoraux de l’équipe en place, un comité de suivi opérationnel du plan vélo devait se réunir au minimum 6 fois par an, notre association n’a pas été conviée à ce comité, et nous doutons de son existence.

Crédit pour l’image d’en-tête : Mi fugue, mi raison