par Sébastien Lamy
publié le

Sensibilisation au sas vélo

Notre association a mené une action de sensibilisation au sas vélo, auprès des automobilistes qui circulaient sur le boulevard Alsace Lorraine. Le sas vélo, c’est la zone réservée aux cyclistes juste devant le feu rouge, pour qu’ils puissent s’y positionner en premier devant toutes les voitures. Pour aider à voir et respecter cet espace, une barrière physique était mise en place à chaque passage au rouge du feu.

Photo de la barrière pour faire respecter le SAS vélo

Certains automobilistes se sont avérés assez entêtés à prendre cette place qui n’est pas la leur.

Photo d’un automobiliste franchissant la ligne du sas vélo

Dans des haut-parleurs, madame cyclopède empruntait un ton décalé pour vanter les mérites de cet aménagement.

Le sas vélo permet aux cyclistes de bien voir et d’être vu des automobilistes. Au passage au feu vert, les vélos peuvent ainsi choisir leur direction sans être coincés dans le flux de motorisés. Cela leur évite aussi de respirer les pots d’échappement. Les cyclistes sont plus en sécurité, ils ne se trouvent plus dans un angle mort source de danger.

Pendant le feu rouge, un sondage était proposé aux automobilistes pour savoir s’ils connaissaient cet aménagement. 58% des sondés ont avoué que non !

Photo du sondate sur la connaissance du sas vélo

Résultats du sondage sur la connaissance du sas vélo

A des fins pédagogiques, 30 panneaux de rappel de l’utilité de cet aménagement ont été apposés dans la ville par l’association, sous des feux rouges concernés.

Affiche pédagogique sur le sas vélo

Photo de l’affiche pédagogique sur le sas vélo dans son contexte, sous le feu rouge

Malheureusement, ces panneaux ont été rapidement enlevés par les services de la ville, qui n’ont rien proposé ni mis en place en contrepartie pour prolonger cette action pédagogique. Pourtant, franchir la ligne qui délimite le SAS vélo est considéré comme un non respect du feu rouge, et donc passible d’une amende de 135 euros. A notre connaissance, cette sanction n’a jamais été mise en pratique par la police municipale ou nationale dans l’agglomération de Pau.

Le chemin semble encore long avant que cet aménagement bénéficie d’un respect à la hauteur des ses bienfaits !