par Sébastien Lamy
publié le

Favoriser le vélo sans débourser

Face au constat d’un très faible budget alloué à la voirie en général (hors BHNS), et donc à la voirie vélo en particulier, nous avons rappelé aux services techniques municipaux la nécessité criante de prioriser le déplacement à vélo. Mais la réunion du 25 juin 2018 a aussi été l’occasion de leur parler d’une solution pas chère: la définition d’un plan de circulation, comme celui mis récemment en place à Gand (Belgique). Ce plan

  • limite drastiquement le transit automobile de courte distance,
  • apaise la circulation,
  • favorise le vélo et les transports en commun,
  • ne nécessite pas d’investir lourdement dans les infrastructures.

Il est inspiré de celui mis en place pour Groningen (Pay-Bas) dans les années 80, et on retrouve cette logique dans de nombreuses autres villes, comme Houten (Pays-Bas). Vous pouvez consulter notre présentation sur ce sujet ici.

L’analyse de ce plan de circulation se trouve sur copenhengagenize (anglais) On peut avoir une bonne idée de la philosophie générale en regardant cette vidéo

Nous leur avons aussi glissé des idées qui ne coûtent pas grand chose, comme les vélorues, où il est interdit de dépasser les vélos (grand minimum pour sécuriser la place Gramont en montée), ou encore les céder-le-passage au feux] (pas que pour tourner à droite).