Bastard

Un temps magnifique pour cette balade du premier dimanche de novembre. L’occasion pour les treize cyclistes matinaux de passer par le collège Jeanne d’Albret pour observer l’aménagement pitoyable réalisé à la va-vite suite à l’action de “Ville Partagée” à la rentrée. On comprend que même aux abords d’un collège où passent des enfants par centaines, les piétons et les cyclistes sont méprisés pour donner toute la place à l’automobile reine (ndlr: reine de la pollution et de la sédentarité).
Lire la suite...

par Sébastien Lamy, publié le