GCUM

Un grand MERCI à la vingtaine de participants à l’opération « Protège ta bande » de ce vendredi soir. De 19h00 à 20h30, nous avons empêché les véhicules de stationner sur la nouvelle bande cyclable du carrefour Alsace-Lorraine/Carnot. C’est autant de risques d’accident qui ont été écartés, et une façon de montrer que l’aménagement n’est pas satisfaisant à cet endroit. Nous en avons profité pour encourager chaleureusement ceux qui ont déjà choisi la “Solution Vélo”
Lire la suite...

par Hervé Laurent, publié le

Le carrefour Alsace-Lorraine est un lieu où la bande cyclable est systématiquement squattée par les voitures le soir. Nous vous proposons une action symbolique pour la protéger.

Lire la suite...

par Hervé Laurent, publié le

Une cycladine nous a récemment fait parvenir par mail un témoignage sur l’accès cyclable à une zone de Pau qui comporte un grand nombre d’établissements scolaires: Ecole Bosquet, Collège Marguerite de Navarre, Lycées Barthou et St Cricq. Nous citons ici son texte. Vous avez parlé récemment, et a juste titre des soucis autour de l’ecole des Lauriers a Pau et de l’occupation sauvage des pistes cyclables par les voitures.
Lire la suite...

par Sébastien Lamy, publié le

Qui ne connaît pas la piste cyclable de la rue André Mitton ? Le meilleur spot palois pour trouver des véhicules stationnés illégalement à toute heure du jour et de la nuit et jamais verbalisés. On y trouve une très belle piste cyclable “bidirectionnelle” qui comme son nom l’indique, permet de circuler dans les deux sens grâce à deux voies séparées par un marquage au sol. Comme cette piste n’est aucunement signalée par des panneaux, que le trottoir est assez bas, et en l’absence totale de poteaux de séparation et de civisme des automobilistes contrevenants, cette piste fait régulièrement office de parking.
Lire la suite...

par Hervé Laurent, publié le

La piste cyclable de la rue Lavignotte à Pau est constamment neutralisée, de 8h à 9h et de 15h à 16h, devant l’école des lauriers par des voitures en stationnement qui non seulement empêchent le passage des cyclistes, mais leur font également courir des risques d’accidents très graves. La rue est à sens unique et les voitures mal garées obligent les vélos à descendre sur la voie à contre-sens, dans un virage à angle droit, donc sans visibilité des véhicules arrivant en face.
Lire la suite...

par Bernard Arbus, Thierry Gallerand, Hervé Laurent et Sébastien Lamy, publié le